Previous month:
février 2007
Next month:
avril 2007

Un Pacte pour des actes

Mikeb_et_sroyal

Ségolène Royal a fait le choix de l’ambition et de l’audace pour la France. Avec son Pacte présidentiel, elle veut construire une société plus juste et plus solidaire.

             

Elle a compris l’attente des Français, elle connaît leurs besoins. Elle sait que pour des millions de ménages, les fins de mois sont difficiles, elle sait qu’une majorité de parents pense que leurs enfants vont vivre plus mal qu’eux. Cinq années de gouvernement UMP ont en effet approfondi la crise de notre pays : le CPE, la hausse du chômage et de la précarité, le référendum sur l’Europe, la décentralisation, les émeutes urbaines de novembre 2005, l’affaiblissement de notre protection sociale (retraites, assurance-maladie), l’affaire Clearstream sont autant d’échecs pour l’équipe à la tête du pays depuis 2002.

                        

Pour sa part, Ségolène ROYAL ne se résigne ni au fatalisme ni au repli. Elle fait au contraire le choix de l’audace et du volontarisme. Elle propose de pratiquer la politique par la preuve, de veiller avec attention à l’argent public (un euro dépensé doit être un euro utile), de renforcer les droits et les devoirs de chacun avec le concept du “donnant-donnant” et de construire un ordre juste.

                           

Pour notre département, pour nos villes, à Evry, à Courcouronnes, le changement est attendu et nécessaire. Nous avons trop souffert des politiques des gouvernements UMP Villepin / Sarkozy / Raffarin soutenus par Serge Dassault et Stéphane Beaudet. Logement, pouvoir d’achat, sécurité, éducation, développement économique, environnement, transport, qualité de vie : les réponses à apporter sont nombreuses, elles sont essentielles pour le développement de notre territoire.

                        

Pour apporter leur soutien à l’alternance et au changement réussi, des centaines de citoyens de nos communes ont pris position. Manuel VALLS, Francis CHOUAT, Abdelaziz AMMARI, Marie-Christine PERRIGNON, Olivier POTOKAR, Mirfet BELLAAJ-FEKIH et de nombreuses autres personnalités de notre agglomération se sont également engagées auprès de Ségolène ROYAL.

                                             

Pour un autre avenir, nous avons fait le choix de la justice, de l’efficacité, de la solidarité avec Ségolène ROYAL.  Le 22 avril et le 6 mai, mobilisons-nous pour faire le choix d’une vie meilleure et d’une France nouvelle !


Petit Bourg

Parc_petit_bourg_3_mars_2007Vendredi soir, j'ai assisté à une réunion très importante au Parc du Petit Bourg. Cettte copropriété de 509 logements répartis sur trois bâtiments (dont une monumentale barre) qui aura 50 ans en 2009 connaît des problèmes et la Mairie d'Evry organisait une réunion pour faire le point sur des questions telles que la sécurité, la collecte des ordures ménagères ou encore la réalisation d'un diagnostic avec Pact Arim.

La soirée a été mouvementée. Manuel Valls organisait les débats et a su éviter que les discussions dérapent.

Cette copropriété initialement construite pour accueillir les cadres d'IBM connaît une période difficile. La démarche initiée par la Mairie et que pourrait par la suite relayer l'ANAH, le Conseil régional et le Conseil général va dans le bon sens. Elle va permettre de revaloriser un quartier de la ville qui dispose de nombreux atouts (un magnifique parc boisé de 20 hectares, un centre commercial de proximité) et qui doit permettre de maintenir un équilibre social dans la ville.

Alors que le Conseil général doit adopter aujourd'hui une grande délibération en faveur de l'habitat, voilà un exemple concret de l'importance d'une action volontariste dans ce domaine.


Un premier point

Forum_janville_3_mars_2007Alors que deux forums pour un développement durable et solidaire se sont déjà tenus, un premier bilan peut être tiré de cette nouvelle vague de confrontation.

Cinq ans après le lancement de notre Agenda 21 départemental, l'élément le plus frappant est la maîtrise toujours plus pointue des aspects liés au développement durable. Alors que nous avions le sentiment en 2002 que le concept de développement durable était abstrait pour nombre de citoyens, ce n'est plus le cas.

La qualité des échanges à Janville-sur-Juine comme à Brétigny-sur-Orge démontre en outre la grande attente d'une société plus propre, d'actes très concrets permettant de préserver notre planète.

Forum_janville_4La question du logement, de l'articulation entre zone d'emploi et zone de vie, est également apparue à de nombreuses reprises.

Nous continuons la démarche dans les jours qui viennent avec un forum à Montgeron mardi puis à Massy jeudi. La dernière manifestation se déroulera à Evry le 3 avril.


Au Printemps

Printemps_des_potesJacques Brel chantait :

Au Printemps, au Printemps, et mon coeur et ton coeur sont repeints au vin blanc. Au Printemps, au Printemps, les amants vont prier Notre-Dame du bon temps. Au Printemps, pour une fleur un sourire, un serment, pour l'ombre d'un regard...

Oui, avec ce temps maussade, il faut mieux écouter Jacques Brel que de chercher à s'extasier de l'arrivée du Printemps.

L'opération "Le Printemps des Poètes" qui s'est tenue du 5 au 18 mars, tombait météorologiquement juste au moins (admirez l'arbre poétique présenté dans une bibliothèque du département).

Ce soir se tient, à Evry, l'inauguration de la nouvelle place des Droits de l'Homme et du Citoyen. Un évènement important, conçu pour être printanier et qui va se dérouler sous la pluie... 


La France d'après (suite)

Imaginons_la_franceLe calendrier fait des caprices bienvenus.

C'est finalement le jour du départ de Nicolas Sarkozy du Ministère de l'Intérieur que je vous présente l'intégralité de la photographie.

Ce n'est pas trop tôt. Le candidat de la rupture aura donc été un très discipliné ministre jusqu'au bout. Le soutien de Jacques Chirac est-il également un symbole de la rupture ?

C'est le signe en tout cas que la campagne va vraiment commencer. Sur la question de la sécurité d'ailleurs, il y a beaucoup à dire. Les violences ont continué de progresser. On ne peut pas dire que l'insécurité soit en baisse dans notre pays.

La gauche, avec la police de quartier que nous souhaitons mettre en place, avec une action sur l'ensemble des maillons de la chaîne pénale (prisons, prévention, travail sur la délinquance des mineurs, rapport à la justice, au droit, à l'autorité) a beaucoup à apporter et à faire pour la tranquillité publique.

L'insécurité est un injustice sociale. Elle frappe avant tout celles et ceux qui vivent dans les quartiers populaires. Après l'échec de Nicolas Sarkozy sur ce thème, nous sommes attendus.


La France d'après

Imaginons_la_france_haut "Imaginons la France d'après", une France qui a confiance, une France ouverte, tournée vers l'avenir... Demain, je vous montrerai la photo dans son intégralité. Vous verrez, l'image est insolite.

Avouons-le, le slogan est plutôt bien trouvé. Il est aussi entraînant et poétique que ses projets sont inquiétants.

L'association faite ces derniers temps entre immigration et identité nationale annonce des jours tristes et peu engageants pour la République Française.

Le pire est que la question de l'identité nationale est effectivement une question importante. Elle ne doit pourtant pas être enfermée comme Nicolas Sarkozy le fait dangeureusement. L'identité nationale renvoie à la crise de projet de notre pays, une crise qui ne s'arrête pas à de simples éléments factuels économiques, sociaux ou politiques. Non, la crise de notre pays est plus large. Justement, elle ne mérite pas les raccourcis, les appels du pied indécents exercés par le candidat de l'UMP. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si Simone Veil a critiqué avec véhémence Nicolas Sarkozy sur cette question.

Ségolène Royal a eu raison de dénoncer l'amalgame insupportable fait sur ce sujet par celui qui est toujours Ministre de l'Intérieur. L'identité française qu'il nous faut réinventer doit être moderne, positive, confiante. C'est avant tout un projet de société, un projet de vie, un projet partagé. Cela peut être le Pacte présidentiel.


Construire ensemble l'Essonne durable

ForumEn matière de développement durable, l'Essonne est un département pionnier. Dès 2003, nous avons mis sur pied un agenda 21 départemental.

80% des engagements pris à l'époque sont aujourd'hui réalisés. Une preuve de la pertinence de notre démarche participative qui s'est poursuivie avec l'Observatoire des engagements.

Pour poursuivre sur cette voie originale et efficace, un nouveau cycle de forum se tiendra dans les semaines qui viennent. La première étape aura lieu à Janville-sur-Juine, le mardi 20 mars à 20h. Déplacements, logement, emploi, solidarités : l'Essonne durable est multidimensionnelle.

J'attends avec impatience ces rendez-vous qui nous permettront d'approfondir et d'élargir notre vision de l'avenir de notre territoire.


Un pionnier essonnien

Auvernaux_1_3J'étais ce matin à Auvernaux à la rencontre de Nicolas GALPIN, premier agriculteur essonnien roulant au flex-fuel et militant pro-biocarburants. J'ai souhaité le rencontrer pour découvrir ce monde nouveau. Il était accompagné de Monsieur Stéphane Bernard, un autre jeune agriculteur essonnien, installé lui à Mespuits.

Comme on peut s'en douter, les potentialités sont énormes. Avec des personnalités comme Nicolas Galpin, nous pouvons être optimistes. Des femmes et des hommes aux quatre coins du Monde se battent pour que de nouvelles manières d'alimenter notre planète en énergie émerge. Déjà 10% de sa production est consacrée aux cultures énergétiques (blé et betteraves tranformés en éthanol ou colza). Bien sûr le procédé n'est pas parfait. Mais il progresse rapidement. Déjà deux pompes essonniennes (à Villabé et aux Ulis) fournissent de l'E85. PSA et Renault livreront à partir de cet été des véhicules roulant au flex-fuel.

Auvernaux_2Les émissions de gaz à effet de serre sont beaucoup moins fortes avec l'éthanol. Nicolas GALPIN attend que des mesures soient prises pour permettre aux agriculteurs d'employer l'huile de colza avec leurs tracteurs (l'autorisation n'a pas encore été délivrée...). Pour l'agriculture française, c'est une formidable opportunité.

Je regrette que des retards administratifs, une frilosité des investisseurs ne permettent pas à la France de s'investir plus dans ce secteur vital.

J'en suis convaincu, nous devons et nous pouvons relever le défi et imaginer les solutions qui contribueront à rendre notre planète plus propre. Je suis heureux et fier qu'en Essonne des hommes comme Nicolas Galpin soient à l'avant-garde.


Le secondaire en colère

Manif3Cet après-midi, devant la Préfecture, un rassemblement de grande ampleur s'est tenu. Des quatre coins du département, la communauté éducative, les élèves, les parents se sont mobilisés pour exprimer leur colère concernant les réductions de postes.

Tous les acteurs de l'éducation sont inquiets car le coup porté est de taille. Sur les 6000 postes que compte l'enseignement secondaire dans notre département, 200 vont être supprimés à la rentrée prochaine. Quelle déception pour toutes celles et tous ceux qui au quotidien s'engagent pour l'égalité des chances et l'avenir de nos enfants...

Manif2C'est un signe qui ne trompe pas : la mobilisation des lycéens au cours de cette manifestation est la preuve manifeste que les jeunes doutent pour leur avenir. Et ils savent bien qu'une société qui néglige l'éducation ferme la porte de l'avenir. L'occasion m'a été donnée de dialoguer avec de nombreux enseignants cet après-midi. Dans leur diversité (syndiqués ou non, travaillant en ZEP ou pas, nouveaux ou anciens,...), ils m'ont confié leurs soucis.

Comment pourrait-il en être autrement ?

Manif1_1Avec un gouvernement si friand d'arbitrages budgétaires défavorables à l'éducation, la profession dans son ensemble doute. La gauche doit lui donner des gages clairs concernant sa volonté de refaire de l'éducation une priorité absolue.

C'est une évidence pour gagner la bataille économique, pour prendre toute notre place dans la mondialisation, nous devons faire le pari de l'intelligence et accentuer nos efforts en direction de l'éducation et de la formation.

J'active un lien vers la lettre envoyée la semaine dernière au Ministre de Robien sur la situation au lycée Brassens. Vous pouvez la consulter en cliquant ici.


Comité de pilotage

Gip_pyramidesPoursuite aujourd'hui de la présentation des réunions qui rythment la vie d'un élu. Hier, en Mairie d'Evry, se tenait le comité de pilotage Pyramides.

De nombreux acteurs (élus, Etat, bailleurs, grands services publics) étaient rassemblés pour faire le point sur l'avancement des dossiers.

Nous avons étudié la mise en place d'un PIMMS (point information médiation multi-services), un lieu d'accueil des habitants qui pourrait rassembler les services publics et les services essentiels. C'est un projet très intéressant.

Le Comité de pilotage étudie les questions relatives à l'aménagement urbain pour désenclaver le quartier, à l'habitat, à la rénovation des espaces dégradés, au soutien au tissu associatif. Nous travaillons en bonne intelligence avec l'ensemble des partenaires. Le projet de ville porté par la municipalité est cohérent, ambitieux et réaliste. Je le soutiens bien évidemment.

Le Conseil général s'investit dans la politique de la Ville. Les dossiers ANRU sont en général financés à hauteur de 5% par les Conseils généraux. En Essonne, nous avons fixé la barre à 10%. C'est une décision utile et nécessaire pour réduire la ségrégation sociale et territoriale.