Previous month:
décembre 2007
Next month:
février 2008

Soutien à Montesquieu

Montesquieu_2J'étais mardi au Collège Montesquieu pour soutenir le mouvement social initié par les personnels pour protester contre le manque de moyens humains affectés par l'Education Nationale pour mener à bien, notamment, les missions d'encadrement et de surveillance des élèves.

Les dotations sont calculées au Printemps sur des estimations d'effectif. Malheureusement , les effectifs de Montesquieu ont fortement augmenté. Au lieu des 425 élèves projetés à la fin de l'année dernière, ce sont 490 qui se sont présentés le jour de la rentrée. Le mouvement voulait alerter sur la dégradation de la situation et les difficultés de ce collège. La multiplication des incivilités et l'augmentation des actes violents nourrissent une inquiétude très forte et perturbent la vie du collège.

Avec Manuel Valls, notre député, Diégo Diaz, lui aussi présent sur place, nous avons apporté notre soutien aux personnels d'un établissement qui, tout en ayant les problématiques ZEP, ne bénéficie pas des moyens adaptés pour répondre aux besoins.


Voeux du Conseil général

VoeuxComme l'année dernière, Michel Berson a fait ses voeux aux Floralies à Sainte-Genviève des Bois à proximité d'une nouvelle piscine très réussie dont Pierre Champion, ancien maire, semblait tout fier (et il a bien raison).

Pour moi, c'était une première cérémonie départementale et une dernière cérémonie de voeux dans ce mois de janvier qui n'en a pas manqué (à moins que des amis chinois ne décident de m'inviter à leurs festivités dans quelques jours et en attendant le nouvel an tamoul en avril)... Les voeux du Conseil général sont très populaires, ils ont attiré une foule très importante.

J'ai apprécié le discours de Michel, déterminé et convaincant sur l'avenir de notre département. Son élégante allusion à sa grande passion tenant comme une célèbre chanson en quatre consonnes et trois voyelles "ESSONNE", a rencontré un franc succès.

Les talents essonniens étaient à l'honneur : Prix Nobel, bénévole, éducateur sportif, étudiant brillant, travailleur social, retraité engagé... Une bonne idée. De quoi nous rappeler que la passion de Michel Berson, l'Essonne tire son nom de la déesse gauloise des rivières, Exona. L'Essonne est bien cette mosaïque complexe enrichie par l'exode rural et les migrations internationales de ces dernières décennies. Tous les bras de cette rivière se sont rassemblés dans nos 196 communes et forment un territoire qui, fort de sa diversité, est résolument tourné vers l'avenir.

Oui, je suis heureuse et fière d'être essonnienne !

Fatou


Marché des Loges

Table_bersonTous les mercredis et tous les dimanches, mes amis animent un point de distribution publique au Marché des Loges. Ils sont voisins et bons voisins avec les animateurs de la campagne de Manuel Valls.

La série cantonale renouvelée cette année, la série 1, tombe pour la deuxième fois de l'histoire électorale de notre pays le même jour que les élections municipales. En 1994, les cantonales étaient sèches, sans autre élection.

La concommitance des deux élections change la donne. L'articulation entre les campagnes municipales et la campagne cantonale exige un savant dosage. Naturellement, les municipales suscitent plus d'attention. Nous nous attachons donc en liaison avec les équipes de campagne des listes qui se présentent sur notre canton à assurer la meilleure campagne possible !

Michel & Fatou


Ambiance sympa

PapLa dernière semaine a été une belle semaine de porte-à-porte. A Courcouronnes, avec Michel, Kassim, Fadila, Magatte, Viviane, Héloïse et quelques autres (que ceux que je n'ai pas cité m'en excuse), nous avons pu débattre avec les habitants de Courcouronnes de nos projets cantonaux et municipaux.

Pour notre part, nous nous contentons de parler de notre projet, de nos visions de la ville et du département...

Les échanges avec les habitants sont de qualité. On sent que progressivement, l'enjeu des élections locales sensibilise une majorité de nos concitoyens.

Il faut continuer à convaincre.

Fatou


Aïna Quach

Ana_2J'ai eu la chance à l'occasion des voeux de la commune de Courcouronnes de revoir la très talentueuse et très prometteuse Aïna Quach.

Cette jeune femme de Courcouronnes à la voix sublime , est par ailleurs très sympathique. J'espère de tout coeur qu'elle réalise tout son potentiel en devenant dans les années qui viennent une des reines de la chanson.

Aïna Quach, un visage à retenir.


Dénationalisation des élections locales

Nicolas Sarkozy voulait faire des élections municipales et cantonales des 9 et 16 mars, un test national ! Il avait d'ailleurs plutôt tant les enjeux locaux et nationaux, se croisent et se coupent.

Alors que les sondages commencent à lui chanter une musique peu agréable, il change son fusil d'épaule. Voilà qui n'est pas très sportif. Il devait être le président du pouvoir d'achat, il incarne la vie chère, il devait redonner de la force à la politique, il n'a d'attention que pour le clinquant. A l'heure des premiers bilans, la présidence Sarkozy se rapporche étrangement des présidences Chirac, c'est la présidence de l'inutilité politique et de l'échec pour les Français.

Face à une droite qui ne se donne pas les moyens de lancer une nouvelle politique économique et sociale ambitieuse, l'opposition retrouve un souffle. Cela doit être salué. Je tiens à dire mon plaisir à voir de nouveau la famille socialiste unie après le rassemblement de dimanche. Nous avons de notre côté réaffirmé notre volonté que les élections de mars soient aussi un rendez-vous national.

J'en suis convaincu, dans la période dans laquelle nous nous trouvons, nous devons laisser de côté nos querelles, pour nous saisir collectivement du talisman de l'unité. C'est dans ces conditions que nous ferons des élections locales de 2008 un véritable succès pour les forces de progrès.

La pertinence de nos projets locaux mariée à la sanction des politiques gouvernementales sont les conditions du succès. 2008 peut être une année proche de 1977. A l'époque, les socialistes et la gauche avaient gagné de nombreuses municipalités. Ils allaient puiser dans ces nouvelles énergies les conditions de la victoire de 1981.

Les quelques semaines qui nous séparent des élections sont décisives pour la qualité de vie des Français. A nous de les convaincre qu'ensemble, nous allons construire une vie meilleure !

Michel


Collectif de parents 91

Cp91J'ai assisté vendredi dernier à l'inauguration de la nouvelle salle informatique du Collectif de Parents 91 aux Pyramides. L'occasion d'admirer les nouvelles installations, de retrouver de bons amis et de partager un encas avec une association dont j'apprécie particulièrement le travail et les valeurs.

Michel 


Réponse au dernier post de Stéphane Beaudet

La polémique élevée au rang de méthode de campagne, c'est la stratégie de Stéphane Beaudet. Les choses sont claires.

Rétablissons les faits suite à la distribution de ce matin au marché des Loges :

Ce ne sont pas les militants des campagnes de la liste Valls ou du ticket cantonal Berson / Koïta qui ont interpelé en langue arabe les chalands venus faire leurs courses mais un militant UMP. Ce dernier tenait d'ailleurs des propos complètement insultants à mon endroit disant que contrairement à Stéphane Beaudet, je ne m'intéressai pas aux arabes... A sa grande surprise, un des amis, Ibrahima, présent sur les lieux, est arabophone et a pu interrompre ces allégations mensongères. Je le remercie d'avoir ainsi pu éviter que mon honneur soit plus longtemps sali. Ce ne sont pas les militants socialistes qui font usage de méthodes douteuses.

La posture de l'ouverture de bon sens ou de la démarche faussement cool d'une droite décomplexée ne prend pas vraiment. Cela conduit certains à faire n'importe quoi ; je le regrette et espère que le niveau de la campagne cantonale pourra vite se relever...


Pompiers

90 874 interventions, c'est le bilan 2007 des pompiers de l'Essonne ! A l'heure du bilan au CDAU inauguré l'an passé à Corbeil-Essonnes, on ne peut que saluer une fois de plus l'action efficace des soldats du feu dont le champ opérationnel dépasse largement l'image traditionnel de la lutte contre les incendies (secours à personne, sécurité civile, opérations animalières,...).

Les pompiers essonniens sont réputés pour leur excellence et sont d'ailleurs souvent cités en exemple. Ils savent pouvoir compter sur le soutien déterminé du Conseil général de l'Essonne.

Bravo donc à tous les pompiers, professionnels ou volontaires de notre département, dirigé avec alent par le colonel Patet.

Le SDIS 91 est à hauteur de 91 millions d'euros par le Conseil général de l'Essonne, son seul partenaire public. La spécificité essonnienne tient aussi au fait que le Conseil général assume la part des communes permettant à ces dernières d'économiser en moyenne 40 euros par an et par habitant.

Michel


Cette soirée-là !

Mb_fk_16janvAffluence record hier soir à la salle Claude Nougaro pour les voeux de Manuel Valls à Courcouronnes. Nous avions senti que cette année, le Turbo qui avait accueilli nos dernières réunions de voeux aux Courcouronnais serait trop petit. Bien nous en a pris !

Outre les spectacles de jeunes artistes de notre agglomération dont nous tenons à saluer le talent, nous avons pu lors de cette soirée très politique dans le bon sens du terme, réfléchir à l'avenir de notre territoire et de notre pays. Abdelaziz Ammari et l'équipe Courcouronnes au Coeur, puis Manuel Valls sont intervenus après nous et ont délciné leurs idées pour Courcouronnes et pour la France.

Du coup, la traditionnelle galette des rois et le pot de l'amitié avaient une saveur particulière, de ces saveurs qui annoncent de beaux Printemps.

Fatou & Michel