Previous month:
octobre 2008
Next month:
décembre 2008

La Poste : encore un effort !

PosteC'est par l'intermédiaire d'un conseiller du Président de la République, pratique courante sous Nicolas Sarkozy, que l'on a appris la remise en cause de la privatisation de La Poste.

Ce revirement bienvenu rassurerait vraiment les millions de Français attachés au caractère universel et au sens de la proximité de ce grand service public national si le Premier Ministre confirmait la nouvelle et déjugeait ainsi Xavier Bertrand qui n'a pas été très clair sur la question après l'intervention d'Henri Guaino.

En temps de crise, le gouvernement devrait particulièrement veiller à la cohérence de son expression.

Nous attendons donc d'en savoir plus pour savoir si La Poste restera dans le giron de l'Etat.


Notre Canton

Image061_2 Depuis le milieu de la semaine dernière, mon nouveau journal est en cours de distribution à Courcouronnes et dans Evry-Nord. Ce journal qui me permet de faire le point sur mon action est l'occasion de revenir sur les évènements de la rentrée, d'évoquer la crise financière et ses conséquences et enfin de faire un point sur la situation de notre département.

Merci à tous mes amis qui en assurent la diffusion dans les boîtes aux lettres et dans les lieux publics.


Les départements s'invitent à Matignon

MatignonAvec quelques collègues présidents, nous avons été reçus cette semaine à Matignon pour évoquer les difficultés des Conseils généraux dans l'exercice de leur mission.

J'ai défendu auprès de François Fillon le besoin de créer une nouvelle donne territoriale obtenue par des transferts de compétence enfin équitables financièrement, une refonte de la fiscalité locale qui est la plus injuste qui soit et la réindexation de la DGF sur l'inflation.

En ces temps de crise, les départements, échelons de proximité et acteurs centraux de l'action sociale doivent être soutenus et non étouffés. Les collègues de droite comme de gauche, réunis cette semaine à Orléans pour le Congrès annuel de l'Assemblée des Départements de France s'accordent sur ce diagnostic.