Previous month:
septembre 2009
Next month:
novembre 2009

La desserte de la zone d’activité de Sud Essor : une priorité pour le Conseil général

Berson Bus Je tiens à confirmer que la réalisation d’une nouvelle desserte, visant à améliorer l’accès de la zone d’activité Sud Essor, premier pôle d’emploi du Sud Essonne, constitue l’une des toutes premières priorités du Département en matière de voirie routière et de développement économique.

   

Or ce projet, actuellement bloqué depuis de nombreux mois, fait l’objet d’un désaccord persistant entre la Direction Régionale de l’Action Culturelle (DRAC) et la Direction Régionale de l’Environnement (DIREN).

  

En effet, la mise à jour par l’Institut National de Recherches Archéologiques Préventives d’une nécropole gallo-romaine, sur le projet de tracé approuvé par l’ensemble des élus et des acteurs économiques du secteur, a contraint le Conseil général à rechercher un tracé alternatif, le coût des fouilles se révélant plus élevé que le coût de l’opération.

  

Le nouveau tracé, proposé par la DRAC, bien que situé à l’ouest de la RN 20, traverse en partie l’espace classé de la Vallée de la Juine, et fait, à ce titre, l’objet d’un avis négatif de la DIREN.

  

Afin de trouver un consensus autour d’un tracé permettant de répondre aux attentes des entreprises implantées sur Sud Essor et compatible avec les exigences de protection du patrimoine culturel et des espaces naturels, je demande, depuis plus d’un an, à Jacques Reiller, Préfet de l’Essonne, de réunir, sous son autorité, la DRAC et la DIREN. Cette demande, qui n’a toujours pas été suivie d’effets, a encore été réitérée par courrier en date du 5 octobre.

J’invite Franck Marlin, Député-Maire d’Étampes, qu’il sait soucieux de l’avancement rapide de ce dossier, à déployer toute sa force de persuasion pour convaincre non pas le Conseil général de l’Essonne mais l’État de trouver une solution aux blocages constatés et qui n’ont maintenant que trop duré.


Inauguration de l'accueil de jour Alzheimer de Saint-Chéron

Depuis 1998, le Conseil général de l’Essonne mène une politique volontariste en faveur des malades Alzheimer et de leurs proches, en soutenant les associations, en autorisant et en finançant de nouvelles places d’accueil.

      

Dans le cadre du Schéma départemental en faveur des personnes âgées 2005-2010, le Conseil général de l’Essonne permet notamment la création de nouvelles unités d’accueil Alzheimer.

 

Mercredi 21 octobre à 11h30, Jérôme Guedj, Vice-président en charge des solidarités et de l’innovation sociale, participera à l'inauguration de l’établissement "Les Larris" situé à Saint-Chéron, proposant 14 places d’accueil de jour Alzheimer.

     

Ce nouvel établissement s'inscrit dans le plan de développement des accueils de jour en Essonne, prévu par le schéma départemental en faveur des personnes âgées.

       

Depuis 2004, 132 places ont ainsi été créées dans 13 villes du département grâce à la politique active du Conseil général de l’Essonne : 4 places à Montgeron, 10 à Sainte-Geneviève des Bois, 12 à Arpajon, 10 à Massy, 4 à La Ville du Bois, 5 à Athis-Mons, 10 à Juvisy, 10 à Orsay, 10 à Ballainvilliers, 12 à Yerres, 15 à Savigny, 16 à Mennecy, et 14 à Saint-Chéron.

  

Par ailleurs, comme l’a annoncé Jérôme Guedj en conclusion du colloque Alzheimer le 15 octobre dernier, 140 places nouvelles sont d’ores et déjà programmées et ouvriront progressivement dès 2010 dans 15 autres villes de l’Essonne : Morsang-sur-Orge, Brunoy, Etréchy, Cerny, Mennecy, Saint-Pierre du Perray, Palaiseau, Leuville, Leudeville, Saulx-les-Chartreux, Bures-sur-Yvette, Saint-Vrain, Roinville-sous-Dourdan, Courcouronnes et Saclas.


Dictée d'Ela

Dictée Ela J'ai renoué il y a quelques jours avec mon passé d'enseignant en énonçant la dictée d'Ela au collège Paul Fort de Courcouronnes.

Cette dictée rédigée par Guillaume Musso permettait de mobiliser plusieurs milliers d'écoliers français en faveur de l'association européenne contre les leucodystrophies (ELA) parrainée par Zinedine Zidane.

Cette initiative de solidarité et d'éducation mérite d'être saluée.


Marché malien à Evry

Marche malien 1 Superbe inauguration hier soir du marché artisanal malien à l'Agora d'Evry. 25 exposants sont présents pour cette 5ème édition très prometteuse.

Le marché sera ouvert jusqu'au 18 octobre, place de l'Agora, et permettra une fois de plus aux habitants du Centre Essonne de découvrir les richesses de l'artisanat malien.

Je tiens par ailleurs à saluer la présence à l'inauguration de M. N'DIAYE BAH, ministre du tourisme et de l'artisanat, de M. Wafi CISSE, consu général du Mali en France et de Cheikna N'DIAYE, président de l'association des Maliens de l'Essonne.