Previous month:
juillet 2010
Next month:
octobre 2010

Le nouveau coup de massue du gouvernement

AO

Non content d’abîmer les institutions de notre pays, de demeurer coupablement immobile sur le front économique et social pour combattre la crise, le gouvernement UMP poursuit son œuvre d’affaiblissement des collectivités locales. Ainsi, lors de la présentation du projet de loi de finances 2011 devant le Comité des Finances Locales, le Ministre du Budget, François Baroin a confirmé le "gel en valeur" des dotations de l’État aux collectivités locales pour les trois années 2011, 2012 et 2013.

Derrière le terme de "gel en valeur", il s’agit en réalité d’une diminution bien réelle des dotations de l’État qui seront bloquées sans prendre en compte ni l’inflation, ni la croissance des besoins des collectivités.

Les Françaises et les Français seront les premières victimes de ce coup de massue.

Les collectivités locales assurent en effet des services publics de proximité et participent directement au pouvoir d’achat des Français. Ainsi, les départements financent les grandes allocations de solidarité : le RMI/RSA pour les familles en difficulté, l’APA pour les personnes dépendantes, la PCH pour les personnes handicapées.

Ce coup de massue est inacceptable car il conduira à l’asphyxie financière des collectivités locales qui sont déjà étranglées par les transferts non compensés. La dette de l’État à l’égard des collectivités locales ne cesse de grimper d’année en année. Pour les seuls départements, elle atteint 4 milliards d’euros par an pour les allocations de solidarité.

Ce coup de massue est injuste car le Gouvernement veut faire porter le chapeau aux collectivités locales et faire croire qu’elles seraient responsables des déficits et de la dette publics. Or, les collectivités locales sont bien gérées et leurs comptes sont sains. Par la loi, les régions, les départements et les communes doivent voter leur budget en excédent : il leur est interdit de faire des déficits.

Ce coup de massue est enfin inefficace car les collectivités locales financent entre 70 et 75% de l’investissement public dont nous avons tant besoin pour relancer la croissance et préparer l’avenir.

Si le redressement des comptes publics est indispensable, le véritable courage politique n’est pas de vouloir diminuer sans cesse la dépense publique mais bien d’engager une réforme ambitieuse de notre système fiscal afin de financer durablement les services publics de proximité par la solidarité nationale.

 


Essonne Info Énergie : répondre aujourd’hui aux défis de demain

Essonne Info Energies Samedi 2 octobre 2010 à 15h, j’ouvrirai l’espace Essonne Info Énergie en présence de Gérald Hérault, Vice-président en charge du logement et des politiques urbaines, et de Claire Robillard, Vice-présidente du développement durable et de l’écologie.

Le Département confirme ainsi sa volonté de répondre aujourd’hui aux défis de demain en accompagnant le développement de la ville et de l’habitat durables en Essonne.

Au sein de la Maison Départementale de l’Habitat, Essonne Info Énergie est un lieu innovant, unique, et à destination tous : grand public, associations, professionnels, entreprises, collectivités locales,…

 Essonne Info Énergie est constitué de trois espaces, répondant chacun à des problématiques spécifiques :

-     une matériauthèque écologique, publique et indépendante des grandes enseignes commerciales, qui compte déjà plus de 300 éco-produits et 600 échantillons ;

-     un point info énergie, afin d’informer et conseiller sur la maîtrise des consommations d’énergie dans l’habitat, les différents systèmes de production de chauffage et d’électricité, la réglementation, les labels de la construction économe, en lien avec les objectifs du Grenelle de l’environnement ;

-     un jardin écologique partagé, exemple de la gestion des espaces verts pour les collectivités (maintien de biodiversité en ville, gestion économe de l’eau…), permettant de s’initier au jardinage respectueux du vivant.

 En lien avec le Fonds de Solidarité pour le Logement (FSL), Essonne Info Énergie a pour objectif de contribuer à la prévention de la précarité énergétique qui concerne plus de 2,5 millions de Français (source INSEE).

Fruit d’un partenariat étroit avec l’ensemble des acteurs de l’habitat et du développement durable, Essonne Info Énergie est labellisé par le programme LIFE+ et bénéficiera, à ce titre, d’un co-financement européen.


Fête des associations d'Evry

Fete associations Evry 2010 Comme chaque année, j'ai assisté avec beaucoup de plaisir à la fête des associations d'Evry. 2010 malgré un temps maussade restera un bon cru grâce au dynamisme et à la créativité du tissu associatif évryen.

Dans une ambiance chaleureuse et amicale, j'ai parcouru les stands et découvert de nouvelles associations, de nouvelles initiatives.

Alors que le bénévolat associatif apparaît en recul dans notre pays, je note avec bonheur que le Centre Essonne demeure une terre d'engagement.


Fête de la Rose de Dourdan

Fete de la Rose Dourdan 2010 Zins Boquet J'ai assisté avec beaucoup de plaisir à la fête de la Rose de Dourdan. Dans une ambiance conviviale et champêtre, Brigitte Zins qui a assumé le leadership dans ce secteur à une époque difficile et Maryvonne Boquet qui sera la représentante du Parti Socialiste au prochaines élections cantonales de mars 2011 ont organisé une journée de grande qualité.

La présence de nombreuses personnalités du département (Monique Goguelat, Michel Pouzol, Sylvain Tanguy, Carlos Da Silva, Jérôme Guedj et bien sûr Yves Tavernier,...) témoigne de l'attachement des socialistes essonniens à cet évènement.

Les militants et les sympathisants socialistes dourdannais ont à coeur de créer les conditions de la reconquête de la ville et faire que la gestion UMP du nouveau maire ne soit qu'une courte parenthèse.

Dans ce cadre, l'élection cantonale sera un test important. Un test de notre capacité à recréer une dynamique après le traumatisme de 2008 (la droite n'avait gagné qu'avec 40% des voix), un test également pour la solidité de la gauche. 

La plupart du temps, les socialistes travaillent en bonne intelligence avec leurs partenaires écologistes. Néanmoins, il arrive que des partenaires verts décident


Une grande fierté

FDAC College Pyramides Ca y est, la galerie du collège des Pyramides a été inaugurée !

J'ai retrouvé avec beaucoup de plaisir les médiateurs culturels du collège des Pyramides (nos amis collégiens) qui nous ont accompagnés dans une visite très riche.

Une fois de plus, nous montrons ensemble que la culture peut être un pont pour mieux apprendre, pour mieux vivre ensemble mais aussi un moyen d'épanouissement, de réalisation de soi.

 Je tiens à remercier ici François Giroux, la principale du collège des Pyramides et Colette Cassini, sa prédécesseure sans qui rien n'aurait été possible. Les services départementaux (la direction des collèges, la direction de la culture, le domaine de Chamarande) ont eux aussi fortement contribué à ce succès.

Il est indispensable maintenant de le consolider en poursuivant les efforts entrepris. Les 300 oeuvres du fonds départemental d'art contemporain vont successivement venir peupler ce lieu qui devra garder ce souci de l'ouverture qui est au coeur de sa conception. Ouverture à l'autre, ouverture aux élèves mais aussi ouverture aux habitants du quartier des Pyramides et au-delà.

Ce souci du dépassement des frontières auquel je suis très sensible devra demeurer le trait structurant de ce beau projet.


Réussir le relogement : une vidéo pour comprendre et se souvenir


Antin- La Vincennoise : Relogement de la Caravelle
envoyé par adrienhesse. - Découvrez les dernières tendances en vidéo.

Découvrez la vidéo réalisée dans le cadre du PRU des Pyramides concernant le relogement des habitants de la Caravelle.

Ce relogement a été d'une qualité exceptionnelle car les partenaires de l'opération (Ville, département et le bailleur, la Vincennoise) ont parfaitement coopéré pour réussir le relogement et faire en sorte que cette rupture dans la vie des résidents se passe dans les meilleures conditions possibles.

Le volontarisme de la Mairie d'Evry à ce propos doit particulièrement être salué. Les habitants ont pu choisir de demeurer dans leur quartier, dans la ville ou bien de partir dans une autre commune. Leurs souhaits ont été systématiquement entendus.

Plus largement, cette vidéo est un support intéressant pour comprendre quelles dynamiques de peuplement ont engendré la ségrégation sociale et territoriale qui mine notre pacte républicain. 


Magique Saint-Sulpice-de-Favières

Saint Sulpice de Favieres inauguration Les journées du patrimoine ont également été l'occasion de célébrer la fin des travaux de l'église de Saint-Sulpice-de-Favières, un véritable joyau de notre patrimoine départemental. 

Cet édifice gothique, classé monument historique, a bénéficié d'une restauration de grande qualité financée par les pouvoirs publics (Etat et Conseil général) et des partenaires privés, personnes physiques ou morales.

Saint-Sulpice appartient à tous les Essonniens. C'est la raison pour laquelle j'invite toutes celles et tous ceux qui ne connaissent pas encore cet édifice à le visiter dans le cadre d'une balade automnale.

Saint Sulpice Discours  Entre Chamarande et Saint-Sulpice, ce secteur ne peut que plaire ! Bonne balade !


Signature du contrat départemental de Champlan

Interlocuteur privilégié des communes et des intercommunalités en matière d’aménagements locaux et d’équipements publics, le Conseil général de l’Essonne accompagne et soutient leurs efforts d’investissements à travers une politique volontariste et ambitieuse.                   

Avec le dispositif des contrats départementaux communaux, le Département contribue concrètement à la réhabilitation ou à la construction d’infrastructures et d’équipements publics répondant aux attentes et aux besoins des Essonniens.

Ainsi, en 2010, le Conseil général mobilise plus de 31 millions d’euros afin de permettre aux communes et intercommunalités essonniennes de financer leurs projets structurants.

Jeudi 30 septembre à 10h00, je signerai le contrat départemental quinquennal de Champlan avec Christian Leclerc, Maire de Champlan.

Ce contrat, financé à hauteur de 160 000 € par le Conseil général de l’Essonne, permettra :

-   la réhabilitation du complexe sportif du chemin de la Butte (réfection des façades, création d’un parking, pose de barrières et de protections pour les piétons, plantation d’arbres et de massifs),

-   l’aménagement des trottoirs route de Versailles entre le rond-point des Pouards et la rue de Longjumeau.

Actuellement, 112 contrats sont en cours entre le Conseil général et les communes essonniennes, dont 23 triennaux et 89 quinquennaux, le tout pour un montant de plus de 37 M€.


Un réseau pour lutter contre les changements climatiques

Essonne Plan Climat Après le vote du volet institutionnel du Plan Climat Énergie de l’Essonne le 21 juin dernier, le Conseil général propose de fédérer les initiatives des acteurs locaux qui souhaitent s’engager dans la lutte contre le changement climatique.


À cet effet, en association avec les services de l’État, l’ADEME et la Chambre de commerce et d’industrie de l’Essonne, le Conseil général organise la première rencontre du réseau Climat de l’Agenda 21.

   

Cette rencontre s’adresse à l’ensemble des collectivités et entreprises essonniennes. L’objectif est d’y présenter les obligations posées par la loi Grenelle II en matière de bilans carbone et de plans climat énergie territoriaux, ainsi que les ressources disponibles pour les collectivités et entreprises mobilisées de manière règlementaire ou volontaire.

 

Claire Robillard, Vice-présidente chargée du développement durable et de l’écologie, présidera cette rencontre qui se tiendra le 28 septembre de 14 heures à 17 heures en salle Michel Conte à l’Hôtel du Département.

 

Par cette démarche, le Conseil général souhaite favoriser les échanges d'expériences et la mutualisation des moyens entre les acteurs essonniens, et proposer un accompagnement méthodologique aux collectivités qui élaborent un plan climat énergie territorial.


C’est ensemble que nous relèverons le défi du changement climatique et que nous ferons en sorte que l’Essonne soit au rendez-vous et atteigne les objectifs ambitieux que nous avons fixés.