Previous month:
septembre 2010
Next month:
novembre 2010

Dépistage du cancer du sein : parlons-en

Depistage cancer sein"Dès 50 ans, la mammographie, c'est tous les deux ans."

Depuis 2000, les femmes de plus de 50 ans résidant dans le département de l'Essonne bénéficie d'une prise en charge à 100% de la mammographie qu'elles font réaliser.

Le Conseil général est le partenaire actif de la campagne annuelle de sensibilisation qui est menée pour convaincre les femmes de notre département d'effectuer une mammographie.

Le dépistage précoce permet de maximiser les chances de guérison et de minimiser les risques de récidive d'une affection qui touche une femme sur huit dans les pays développés.

Alors vous aussi, parlez-en aux femmes que vous aimez.

Pour tout renseignement pratique :

- appelez le 0 810 811 144

- rendez vous sur le site www.e-cancer.fr


On continue

Assises de la jeunesse

La période est au fond assez étrange. Entre la désastreuse réforme des retraites et la crise économique qui mine notre pays, il ne serait pas incongru de se dire que notre initiative arrive à contre-temps. Et pourtant, ce n'est pas le cas comme le montre le formidable succès de ces rencontres de la jeunesse qui animent notre département depuis plusieurs semaines.

Ces rencontres constituent un moment précieux qui permet de percevoir l'inquiétude des plus jeunes quant à leur avenir. Une inquiétude qui résonne comme un manifeste en faveur d'une nouvelle société plus juste, plus humaine. Une inquiétude qui montre l'importance pour les responsables publics de réinvestir un champ oublié des politiques publiques depuis trop longtemps.

Après le succès des rencontres de Morsang et de Yerres, nous continuons cette semaine à Villebon-sur-Yvette.

 


La belle semaine bleue de l'URE

Semaine Bleue URE Belle matinée au gymnase Jean-Louis Moulin pour la rencontre de l'Union des Retraités d'Evry ! Une occasion pour moi de retrouver des amis chers comme Pierre Maze, le bouillonnant patron de cette grande association.

J'ai rappelé à l'occasion de mon discours que le grand âge n'est pas un sous-âge. Alors que la réforme des retraites portée par le gouvernement se trouve légitimement contestée, nous devons plus que jamais réfléchir à la valeur de nos anciens.

Un proverbe africain dit : "un vieillard qui meurt, c'est comme une bibliothèque qui brûle." Le Conseil général en tout cas, nous l'avons démontré par nos politiques publiques en faveur des personnes âgées ou encore avec les belles rencontres du "Bien vieillir en Essonne", cherche à bâtir un modèle de bien-être pour les séniors dans notre département.

Pietri Berson J'ai écouté avec beaucoup d'attention le discours de Fatoumata Koïta, ma suppléante sur la question de l'intergénérationnel. Nous le savons, notre société peine à exploiter toutes les potentialités qu'offre le partenariat entre les générations.

Enfin, j'ai eu la bonne surprise de rencontrer ce matin Julie Pietri, cette grande dame de la chanson française qui venait partager son expérience d'artiste et ses convictions de citoyenne.

J'en profite pour nous inviter à redécouvrir une chanson de cette interprète. J'aurais pu choisir Eve, lève-toi mais je préfère vous faire partager son duo avec Herbert Léonard (par ailleurs grand spécialiste de l'aviation soviétique) : Amoureux fous

 


Julie pietri/herbert leonard amoureux fous
envoyé par mouspik. - Regardez d'autres vidéos de musique.


Motion transports

Chaise vide Alors que le débat public concernant l'avenir des transports dans notre région fait sa première étape essonnienne demain à Evry, l'assemblée départementale a adopté à l'unanimité une motion qui fait sens dans sa capacité à revendiquer une place juste pour l'Essonne et la grande couronne au sein de la métropole francilienne.

Pour nous, les choses sont claires. La priorité financière doit être donnée aux RER (particulièrement les lignes B,  et D), c'est un préalable indispensable tant les difficultés rencontrées par les usagers sur ces lignes sont pénalisantes.

Si le débat concernant les transports est par nature très technique, il ne doit pas nous empêcher de défendre les intérêts de notre territoire à un moment où la tentation existe de réserver un traitement de seconde classe à la grande couronne.

 Je vous invite à lire le contenu de la motion en cliquant ci-dessous :

Téléchargement Motion transport CG91


17 octobre 1961

17 octobre 1961 Souvenir difficile hier pour tous nos compatriotes attachés aux valeurs de la République à l'occasion de la commémoration du 17 octobre 1961.

Je continue de regretter que notre pays n'arrive pas à poser sur son passé un regard lucide. Sans ce retour sur soi, la France n'arrivera pas à se réinventer et à se vivre positivement dans le présent.


Fête de la Rose du canton de Bièvres

Fete de la rose canton bievre J'étais samedi soir à l'espace Lino Ventura de Saclay pour participer à la 9ème Fête de la Rose du Comité socialiste du Canton de Bièvres. Dans une ambiance tout à la fois conviviale et sérieuse, les discussions ont principalement porté sur l'emploi des jeunes et la fiscalité.

Cette fête de la Rose qui est devenue un rendez-vous incontournable dans notre département doit beaucoup à l'éngergie d'Yves Poix auquel je tiens à rendre hommage ici et à celle des deux autres responsables socialistes de ce secteur, Pierre Guyard et Michel Yahiel.

J'ai apprécié l'intervention très dynamique de Sandrine Mazetier qui a fait un point sur l'activité des parlementaires socialistes dans le contexte difficile de la tension permanente alimentée par le pouvoir sarkozien. 


Inauguration de la Maison des Solidarités - Espace Pyramide

Samedi 16 octobre 2010 à 11h00, j’inaugurerai la Maison des Solidarités - Espace Pyramide, avec Patrice Sac, vice-président du Conseil général, avec Étienne Chaufour, maire-conseiller général de Juvisy-sur-Orge, et François Garcia, Maire d’Athis-Mons.

Ouverte en septembre dernier, cette plateforme sociale regroupe dans un même lieu les services de la MDS d'Athis-Juvisy et les CCAS des communes d'Athis-Mons et de Juvisy-sur-Orge.

Ce nouvel équipement, situé boulevard François Mitterrand à Athis-Mons, regroupe plus de 70 agents des trois collectivités, dont 51 du Conseil général, sur plus de 1 800 m².

Il offre aux habitants des communes des Portes de l’Essonne un accueil unique mutualisé, lieu de réponse coordonnée à leurs demandes (accueil, information, orientation, conseil, accompagnement) dans leur accès aux droits, à l’insertion, et au maintien du lien social.

Il s’agit d’un espace pensé comme un lieu d’échanges, d’outils partagés et d’espaces ressources mis en commun, qui place l’usager au cœur du service public. Il s’appuie sur un projet de développement social territorialisé et concerté entre les trois collectivités, autour de 4 axes principaux :

- un accueil unique mutualisé ;

- un décloisonnement des logiques institutionnelles, tout en respectant les champs de compétences de chacune des trois collectivités ;

- une mise en réseau des acteurs locaux des politiques sociales afin de renforcer la cohésion sociale et lutter contre l’exclusion ;

- le développement d’interventions collectives, autour par exemple de la semaine de la santé, les informations vacances, la campagne de soutien aux personnes âgées…

La Maison des Solidarités - Espace Pyramide doit permettre d’assurer un service public de plus grande proximité, d’en simplifier l’accès et d’améliorer les réponses apportées, tout en assurant l’équité de traitement entre les usagers. Elle constitue une offre de service public plus lisible, gagnante en efficacité, et facilitatrice de l’accessibilité des habitants à leurs droits sociaux.

Le Conseil général de l’Essonne confirme ainsi sa volonté d’innovation et d’expérimentation sociale avec ses partenaires locaux.


La jeunesse, avec elle et pour elle !

Assises Jeunesse Le Conseil général organise en cette rentrée les rencontres de la jeunesse. Autour de six rencontres et d’une enquête filmée, le Conseil général porte l’ambition de mener une réflexion globale sur la situation de la jeunesse essonnienne. L’objectif est ainsi de redéfinir les grandes orientations pour la politique jeunesse du Département. 

Les jeunes sont les premières victimes de la crise économique et sociale, et toutes les études prouvent qu’ils vivent moins bien aujourd’hui qu’il y a 30 ans. En Essonne, les moins de 25 ans représentent 13,6% de la population et 23% d’entre eux sont au chômage.

Parce que la jeunesse est une ressource, une chance, et un atout pour notre société, le Conseil général de l’Essonne a décidé, dans le cadre de "l’Année internationale de la jeunesse" proclamée par l’ONU, de repenser son intervention auprès des 16-25 ans afin de les aider à faire face aux défis qu’ils rencontrent et de les accompagner dans la concrétisation de leurs projets.

Cette réflexion globale, dans l’un des départements les plus jeunes de France, s’articule autour de deux temps forts :

-  un état des lieux départemental permettant d’avoir une vision transversale de tout ce qui est proposé aux jeunes Essonniens.

-  une consultation citoyenne : du 13 octobre au 18 novembre, le Conseil général organisera, avec 6 villes partenaires, les Rencontres de la jeunesse.

En présence de responsables associatifs, de chefs d’entreprise, d’élus, et de tous ceux qui les accompagnent au quotidien, les jeunes sont invités à faire part de leurs interrogations : comment voient-ils leur avenir ? Quels sont leurs projets ? Comment les aider à les réaliser ?

Les Rencontres se tiendront :

- le 13 octobre à Morsang-sur-Orge, 18h30 (salle Pablo Neruda)

- le 23 octobre à Yerres, 14h30 (Orangerie de La Grange au Bois)

- le 27 octobre à Villebon-sur-Yvette, 18h30 (Centre sportif Saint-Exupéry)

- le 6 novembre à Athis-Mons, 14h30 (Salle du Conseil de l’Hôtel communautaire)

- le 9 novembre à Ris-Orangis, 18h (Halle multisports)

- le 18 novembre à Saint-Chéron, 20h30 (Salle du Pont de Bois)

A très bientôt pour ces rencontres !

 


Bilan (7/7) : les transports, marre de la galère !

Transports

- Appel à la mobilisation d’un plan de modernisation des lignes B, C et D pour une qualité de service à la hauteur des attentes des usagers ;

- Mise en place de nouvelles lignes de transports en Essonne : le tram Massy-Evry, le tram Villejuif-Juvisy, le bus en site propre Sénart-Corbeil-Essonnes. La création d’un site propre sur la ligne 402 et le prolongement de la ligne Massy Polytechnique récemment créée jusqu’à Saint Quentin ;

- 200 millions d’euros dépensés pour rénover les routes au cours de la décennie 2000-2010.