Previous month:
mai 2010
Next month:
juillet 2010

Le Sud-Essonne au cœur des préoccupations du Conseil général

Soucieux de promouvoir une plus grande équité territoriale, le Conseil général de l’Essonne s’est très largement investi depuis de nombreuses années en faveur d’un développement maîtrisé et durable du Sud-Essonne.

 

Ainsi, en 2001, les premières Assises pour le Sud-Essonne ont été le cadre de réflexions territoriales partagées autour du Dourdannais, de l’Étampois et du Gâtinais. Celles-ci ont notamment permis l’élaboration d’un diagnostic territorial partagé, d’une charte et d’un programme d’actions avec le pays de Juine.

 

En 2004, le Sud-Essonne a été identifié comme un territoire stratégique tant à l’échelle régionale que départementale dans le cadre d’Essonne 2020.

 

En 2008, afin de faire reconnaître le caractère stratégique de ce territoire -non seulement en terme de qualité de vie mais aussi de développement économique-, et lui apporter des réponses ciblées et mutualisées, le Conseil général a décidé la création de la Mission Sud-Essonne.

 

Unique mission départementale territorialisée sur les sept cantons du sud du département (Dourdan, Saint-Chéron, Étrechy, La Ferté-Alais, Étampes, Milly-la-Forêt, Méréville), le pilotage politique de cette mission a été confié à Claire-Lise Campion.

 

À l’occasion des Assises du Sud-Essonne qui se tiendront le 3 juillet prochain, nous présenterons avec Claire-Lise Campion les avancées et la mise en œuvre opérationnelle des projets identifiés à l’ensemble des acteurs du territoire.

 

Ces Assises, programmées à 14h30, seront précédées d’un autre temps fort témoignant de la volonté du Conseil général de s’impliquer toujours plus fortement auprès du territoire : la visite officielle, à 10h, de la Maison du Conseil général à Étampes.


L’Essonne accueille le 8ème forum mondial du développement durable

Le Conseil général de l’Essonne est fier d’accueillir la 8e session du Forum mondial du développement durable qui se tiendra du 24 au 26 juin au CNR de Marcoussis.

 

Entre le sommet de Copenhague sur le climat (décembre 2009) et le sommet de Millénaire à New-York (septembre 2010), cette session permettra d’explorer le rôle et le développement des territoires dans l’invention d’un monde plus durable, plus solidaire, et montrera l’importance de leurs partenariats.

 

Comment nourrir 6,5 et bientôt 9 milliards d’habitants ? Comment dépasser l’échec du sommet de Copenhague ? Comment atteindre tous les objectifs du Millénaire pour le développement, fixés par l’ONU pour l’horizon 2015 ?

 

Pendant 3 jours, et venant du monde entier, les collectivités territoriales, les spécialistes des questions de développement, et les représentants de la société civile se mobiliseront sur des thématiques aussi variées que le défi alimentaire, le réchauffement climatique, la protection de l’environnement, ou encore le financement du développement.

 

Face à ces défis d’ampleur planétaire, le Conseil général de l’Essonne -dont l’exemplarité pour un développement durable et solidaire n’est plus à démontrer- entend témoigner de ses expériences en la matière avec l’ensemble des 700 participants attendus.

 

Retrouvez le programme complet du Forum mondial sur essonne.fr

Visite cantonale à Etrechy

Je me rendrai dans le canton d’Étréchy vendredi 17 juin.

 

Lors de cette journée, je rencontrerai Claire-Lise Campion, Sénatrice-Conseillère générale d’Étréchy, ainsi que les maires du canton, afin de faire le point sur les différents projets soutenus par le Conseil général de l’Essonne et confirmer ainsi l’implication du Département aux côtés des collectivités locales.

 

La visite se déroulera à partir de 14h30 sur les sites suivants :

- Villeneuve-sur-Auvers : chèvrerie et exploitation de fruits et légumes biologiques à domicile

- Lardy : boulangerie biologique

- Torfou : cueillette de Torfou

- Étréchy : collège Le Roussay

- Villeconin : entreprise de pointe Hytem

 

Puis, à l’issue de cette visite, je participerai à une rencontre publique avec les associations du canton à partir de 20h30 (salle des fêtes de Mauchamps).

 

Soucieux de l'articulation des projets locaux, le Département impulse ainsi un temps fort de rencontre et d’échange avec l'ensemble des élus locaux, des habitants, et des acteurs socio-économiques du canton.


Inauguration de la Maison Valentine

"Toute personne handicapée, quels que soient son âge, la nature et la gravité de son handicap, doit pouvoir choisir le mode de vie et le type d’habitat adapté à ses besoins. Il convient donc de proposer une offre diversifiée en termes d’équipements et de services afin de donner de véritables alternatives aux personnes handicapées"

Schéma départemental en faveur des adultes handicapés 91

 

Samedi 29 mai, j’ai inauguré la Maison Valentine en présence de Jean-Paul Huchon, Président du Conseil régional d’Île-de-France, et de Georges-Henri Manetti, Président de l’ADAPEI 91.

 

Gérée par l’Association Départementale des Amis et Parents d’Enfants Inadaptés de l’Essonne (ADAPEI 91), la Maison Valentine accueille 70 personnes handicapées mentales vieillissantes à partir de 45 ans, que ce soit en internat, en accueil temporaire ou en accueil de jour.

 

Grâce à une équipe de 87 éducateurs, animateurs, aide-soignants et kinésithérapeutes, chaque résident bénéficie d’un accompagnement spécifique afin de l’aider à accepter progressivement les dépendances inhérentes à l’avancée en âge, tout en préservant au maximum son autonomie.

 

Lieu de vie innovant puisqu’il s’agit de la première structure de ce type en Essonne, et seulement de la troisième en Île-de-France, la Maison Valentine est résolument ouverte sur l’extérieur par la mise en place de partenariats multiples, notamment avec le réseau social et culturel local.

 

Fruit d’une coopération étroite entre l’ADAPEI 91, la ville de Bouray-sur-Juine, le Département et la Région, ce nouvel établissement, qui bénéficie du soutien financier du Conseil général de l’Essonne à hauteur de 3 millions d’€, s'inscrit donc pleinement dans le plan de développement des accueils en établissements en Essonne, prévu par le schéma départemental en faveur des personnes handicapées.


Visite cantonale à Chilly-Mazarin

J’étais aujourd’hui en visite cantonale dans le canton de Chilly-Mazarin.

 

Aux côtés de mon ami Gérard Funès, Maire-Conseiller général de Chilly-Mazarin, ainsi que des maires du canton, j’ai fait le point sur les différents projets soutenus par le Conseil général de l’Essonne et confirmer ainsi l’implication du Département dans ce secteur du département.

 

J’ai ainsi pu visiter de nombreux sites :

- Le centre de tri postal de Wissous

- Le nouveau quartier Saint-Éloi

- La zone d’activité économique de Morangis

- L’entreprise Kubli

- Les zones d’activité économique de la Vigne aux Loups et des Champarts

- L’école Pierre et Marie Curie de Chilly-Mazarin

- La Maison départementale des solidarités

- Le judo club de Chilly-Morangis

 

IMG00104-20100604-1523 En fin de journée, j’ai participé à une rencontre publique avec les associations du canton à partir de 18h30 au gymnase des Chardonnerets de Chilly-Mazarin.

 

Soucieux de l'articulation des projets locaux, le Département continue ainsi d’organiser des temps forts de rencontre et d’échange avec l'ensemble des élus locaux, des habitants, et des acteurs socio-économiques du territoire.