Previous month:
janvier 2008
Next month:
mars 2008

Programme cantonal

March_des_loges_2Notre programme cantonal est arrivé mercredi. Il est la déclinaison locale de notre programme départemental.

12 engagements pour un canton plus solidaire, plus sûr, plus fort, plus dynamique.

Ce document semble être apprécié et nous remercions nos amis qui l'ont diffusé ces derniers jours.

Michel & Fatou


Cresson

CressonLes habitués de ce blog et mes proches connaissent ma passion ancienne pour le cresson, production essonienne aux milles vertus (cf les posts de décembre 2006 et la recette de l'excellente soupe aux cressons, idéale pour les hivers doux).

Oui, le cresson est aux Essonniens ce que les épinards sont à Popeye. C'est le cresson qui nous donne cette force et cette endurance qui nourrissent la passion d'agir !

Vous pouvez donc aisément imaginer ma joie dimanche lorsque j'ai croisé sur le marché de Limours, un stand de cresson...

Michel


Bonne nouvelle

En cette période particulièrement morose pour notre pays, une bonne nouvelle nous est venue de Los Angeles en tout début de semaine. L'Oscar de meilleure actrice reçue par Marion Cotillard pour son rôle dans La Môme, un film salué sur ce blog lors de sa sortie, est amplement mérité.

Il est une récompense pour un jeune cinéma français tout à la fois populaire et exigeant.

L'Oscar salue aussi et surtout la performance remarquable de l'actrice française dans ce film à voir et à revoir sur Edith Piaf, une de nos gloires nationales. Un fim à voir et à revoir pour des chansons à écouter et à réécouter... En cette année 2008, la France pourrait voir la Vie en Rose comme nous y invite Edith Piaf (référence bien entendu déconnectée des élections de mars).

"C'est vrai qu'il y a des anges dans cette ville". En plus, dimanche soir, Marion Cotillard était en verve !


Un nouvel avenir pour le Pays de Limours

LimoursJ'étais dimanche sur le marché de Limours pour apporter mon soutien aux candidats socialistes du secteur.

J'étais notamment là pour apprécier la qualité de la dynamique militante qui permet au Parti Socialiste et aux forces de progrès de présenter des visages neufs et dynamiques dans ce secteur de notre département.

Nathalie Guiserix, notre candidate aux municipales de Limours et Mouna Mathari, candidate aux élections cantonales sont de ces personnalités qui portent un regard neuf sur les affaires publiques, qui mettent leurs compétences au service de leur territoire, de la préservation de la qualité de vie, d'un développement durable et harmonieux.

D'autres personnalités comme Helen Duclos, Stéphane Ducrest le maire de Gometz Le Châtel, président de l'union départementale des élus socialistes et républicains, par ailleurs suppléant de Mouna Mathari, développent une belle dynamique sur ce secteur.

Je tenais à les saluer une fois de plus.

Michel 


Soutien de Ségolène Royal

Sr_mb_fk_2Ségolène Royal nous apporte son soutien pour ces élections cantonales. Elle connaît bien Michel Berson qu'elle a fréquenté à l'Assemblée Nationale et dans les instances nationales du Parti Socialiste ; j'ai pu le constater lors de sa dernière visite à Evry.

Nous la remercions vivement pour le soutien qu'elle nous apporte.

Fatou

Michel Berson est un homme de cœur, tout entier dévoué à la cause du bien public. Président du Conseil général de l’Essonne, il a permis à ce département d’être plus fort parce que volontaire et plus juste parce que solidaire. Figure attachante et appréciée au sein du Parti Socialiste, Michel Berson a lancé des politiques départementales (Carte Jeune, agenda 21, rénovation des quartiers,…) imitées par d’autres dans le reste du pays. Avec à ses côtés, Fatoumata Koïta, sa prometteuse suppléante et grâce à votre soutien à Evry et Courcouronnes, Michel Berson pourra poursuivre son travail au service de votre territoire.

                  

Faites-lui confiance comme je lui fais confiance pour préparer l'avenir.

                           

Bien sincèrement,

                     

Ségolène Royal


Monsieur le Maire de Courcouronnes, ça suffit !

AgoraLes attaques permanentes du candidat UMP contre les socialistes m'ont contraint à ne plus rester muet. Nous avons donc distribué cet après-midi un tract demandant à Stéphane Beaudet de mettre un terme à ses méthodes de campagne détestables.

Point par point, je rappelle quelques vérités sur l'utilité du Conseil général malgré le dénigrement systématique de l'UMP.

La qualité du débat démocratique est sérieusement abîmée par les méthodes du maire UMP de Courcouronnes et de ses équipes qui n'ont de cesse d'attaquer, de déformer, d'accuser au lieu de défendre leurs idées et leurs projets.

En trente ans de campagne électorale, je n'ai jamais versé dans la campagne de caniveau, ce n'est pas cette année que je vais m'y convertir.

Oui, je le redis ici, Monsieur le maire de Courcouronnes, ça suffit !


Tram-train Evry Massy

C'est un vieux rêve des reponsables politiques du département qui est en train de prendre forme. La liaison entre Evry et Massy, entre les deux grands pôles de recherche de notre département devient une réalité. La décision du STIF de la semaine dernière est une avancée formidable qui ravira toutes celles et tous ceux qui aiment l'Essonne, tous ceux qui croient en la capacité de notre territoire à vivre son propre développement dans la métropole francilienne.

Le premier coup de pioche est prévu pour 2012. Les études se poursuivent et les générations futures profiteront cette ligne utile et attendue.


Commission permanente

La dernière commission permanente du mandat s'est tenue hier matin. Jusqu'au bout, le Conseil général aura travaillé pour mettre en oeuvre des politiques publiques utiles aux Essonniens. Ce n'est pas parce que les élections sont proches que l'institution cesse ses activités.

Rendez-vous maintenant le mois prochain pour la première commission permanente du nouveau mandat !


Appel pour une vigilance républicaine

MarianneLe magazine Marianne publie un appel pour une vigilance républicaine signé notamment par Ségolène Royal et Bertrand Delanoë mais aussi par Dominique de Villepin, François Bayrou, Noël Mamère, Arnaud Montebourg ou Jean-Pierre Brard.

Cet appel vient au bon moment pour rappeler quelques exigences fondatrices de notre République sur le rôle du politique, la séparation des pouvoirs, la nécessité d'agir.

Je vous propose d'en retrouver le contenu ci-dessous.

Michel

Les soussignés se réclament de sensibilités très diverses, et ils ont sur un certain nombre de sujets importants des positions très différentes, mais ils ont malgré tout en commun un certain nombre de convictions et de valeurs qu'ils entendent réaffirmer.
                        
- Leur attachement au principe républicain et, en conséquence, leur refus de toute dérive vers une forme de pouvoir purement personnel confinant à la monarchie élective.
                        
- Leur attachement aux fondamentaux d'une laïcité ferme et tolérante, gage de la paix civile.
                   
- Leur attachement à l'indépendance de la presse et au pluralisme de l'information.
                     
- Leur attachement aux grandes options qui ont guidé, depuis cinquante ans, au-delà des clivages partisans, une politique étrangère digne, attachée à la défense du droit des peuples et soucieuse de préserver l'indépendance nationale et de construire une Europe propre à relever les défis du XXIème siècle.
                      
Au-delà de leurs divergences, les soussignés tiennent à rappeler leur engagement à défendre, séparément ou ensemble, ces impératifs, comme toujours cela fut fait au cours de l'Histoire de la République.


Plan Banlieue

Pyramide_3_3Cela devait être l'évènement politique du début de l'année. Comme tous les élus de banlieue, j'espérais qu'il soit à la hauteur de nos espérances mais surtout de enjeux de la ségrégation sociale et territoriale.

Loin de tout cela, le plan banlieue est un plan manquant d'ambition qui ne va pas clairifier la politique de la ville. Le projet manque d'envergure, de transversalité entre les différents leviers que tous les pouvoirs publics devraient activer de concert : logement, emploi, transports, action sociale, formation et éducation, aménagement...

Sur ce sujet aussi, la France a besoin de la gauche.